Page d'archive 3

Le 09/12/2009 : Première tempête hivernale de la saison

Depuis le 22 octobre il n’y avait pas eu de chute de neige (un petit peu le 30 novembre), en tout cas pas assez pour qu’elle tienne au sol. L’hiver se faisait attendre et les stations de ski ne pouvaient pas ouvrir.

A la mi-journée une tempête de neige a touché Québec, d’importantes chutes de neige et des vents violents allant jusqu’ à 80-100km/h en rafales. Il était par moment difficile de tenir debout. En début de soirée il y avait 25-30 cm de neige au sol, par endroit la neige m’arrivait jusqu’à mi-mollet. Les skieurs sont contents les stations de ski vont ouvrir cette fin de semaine.

J’ai mis quelques photos dans l ‘album photo  « tempête de neige », mais avec le vent et la neige qui tombe ce n’est pas évident. Les photos ont été prises le 09/12 au soir, ce matin et ce soir, il faut savoir qu’il n’y avait pas du tout de neige jusqu’au 09/12 à 12h00 pour évaluer la quantité tombée en quelques heures seulement.

Les impôts

Les impôts sont prélevés à la source directement sur le salaire (pour les salariés). Il faut faire deux déclarations d’impôt : une pour le gouvernement fédéral et une pour le gouvernement provincial. Ces déclarations sont à remplir pour le mois d’avril et ensuite le gouvernement rembourse le surplus prélevé ou demande un paiement supplémentaire.

Les Taxes : TVQ et TPS et les pourboires

Tous les prix sont affichés hors taxes (sauf les billets de bus,métro qui sont affichés hors taxes).

Il existe deux taxes :  TPS et TVQ.

Une Taxe fédérale sur les Produits et Services (TPS) de 5% est applicable sur toutes les transactions au Canada, à l’exception de la nourriture de base.

À cette taxe fédérale, il faut ajouter une taxe de vente provinciale qui est appliquée sur toutes les transactions. Cette taxe varie d’une province à l’autre, au Québec elle est de 7,5%.

En gros il faut ajouter 13% au prix affiché pour savoir ce qu’on va payer réellement.

 

Les pourboires ne sont jamais inclus dans les prix affichés au Canada. Il est de coutume au Canada d’offrir un pourboire équivalent à 15 % du total de la facture, avant les taxes, dans les restaurants et les bars (un peu plus que les montants des taxes cumulés).

Le 30/11/2009 – La neige est tombée aujourd’hui

Ce matin à 7h00 2cm de neige au sol. Ce n’est pas beaucoup mais on l’attendait cette neige…

Depuis le 23 octobre dernier il n’y avait pas eu de neige ou alors que quelques flocons.Ce soir la neige a fondu, les températures sont assez douces.

Cette fois-ci j’avais les chaussures adéquates :-)

 

J’ai mis quelques photos de Québec.

Les télécommunications

Parmi toutes les compagnies de télécommunication, il y a deux grandes compagnies sur le marché de l’internet,TV, téléphone résidentiel.

-Internet: L’internet est limité en gigaoctets échangés (aval et amont) en fonction du forfait.

-Télévision : par le réseau hertzien il n’y a que 3 canaux accessibles, donc il faut avoir la télévision par câble ou numérique.
-Téléphones portables (ou cellulaires) peuvent être utilisés avec des cartes prépayées ou avec des forfaits. Les appels entrant et sortant du téléphone sont payants. Les services d’affichage de numéros, boîte vocale,etc … sont tous payants. De plus il y a la notion d’appels interurbains (je ne maitrise pas trop dans quel cas c’est interurbain ou pas) mais en gros si tu appelles en dehors de ta ville tu es en appel interurbain et également si la personne qui t’appelle n’est pas dans la même ville que toi. Les appels interurbains sont plus chers.

-Téléphone résidentiel : tu ne paies que les appels entrants et les appels interurbains.

Les numéros de téléphone résidentiel et cellulaires ne sont pas différentiables. Les numéros comportent 10 chiffres écrits sous la forme xxx-xxx-xxxx les 3 premiers chiffres sont l’indicateur régional (418 pour Québec, Montréal 514 ou 450). Pour les résidentiels et les cellulaires il y a des options dans les forfaits pour ne pas payer les appels interurbains et les appels entrants, etc… .

Ce que j’apprécie avec les fournisseurs d’accès internet c’est que les appels à la hotline sont gratuits, et ils répondent avec au max 2 min d’attente, et l’installation du service est rapide.

Les télécommunications sont assez chères. J’ai pris un forfait internet haut débit avec limite de 30go(aval/amont) par mois et la TV numérique avec environ 50 chaînes dont 15 que j’ai choisies, cela me coûte environ 90$(taxes comprises) par mois soit environ 60euros. Pour mon cellulaire j’ai un forfait mensuel de 50min(entrants/sortants) et 50 sms en émission et illimité en réception sans affichage du numéro (donc pas de possibilité de filtrage) et pas de boîte vocale : ça me coûte 17$(taxes comprises) par mois si je dépasse mon forfait c’est environ 1$ la min de dépassement.Donc je fais très attention à ne pas dépasser mon forfait. Je n’ai pas de téléphone résidentiel.
Il faut savoir qu’en vivant à Montréal ou à Québec qui sont des grandes villes, le service est optimal. Mais dans les autres villes et régions du Québec, les services sont moins développés. Il y a des régions reculées où il n’y a pas d’internet. Il faut dire que le territoire Québécois est immense et des zones difficiles d’accès.

La banque

Les moyens de paiements sont : le cash, la carte de débit (réseau Interac), la carte de crédit (VISA ou Mastercard) et plus rarement utilisé le chèque.
Les chèques sont payants et leur encaissement prend 4-5 jours environ c’est en partie pour cela qu’ils ne sont pas très utilisés ici.
A l’ouverture d’un compte bancaire , la carte de débit est délivrée. Cette carte permet de faire les retraits aux distributeurs automatiques, et payer là où il y a le réseau INTERAC  avec  débit immédiat du compte. La carte de crédit VISA ou MASTERCARD différente de la carte de débit, elle sert à payer comme son nom l’indique à crédit. Si le solde de cette carte n’est pas remboursé à l’échéance des intérêts s’appliquent autour de 19%-20%. Cette carte n’est pas délivrée de suite à l’ouverture d’un compte dans mon cas j’étais sans emploi lors de mon ouverture de compte donc on m’a demandé d’attendre 3 mois avant de faire ma demande de carte. Cette carte permet aussi de faire un historique de crédit. L’historique de crédit est très important ici, il est demandé notamment lors de la location d’un logement, pour faire des emprunts,pour souscrire une assurance et autres situations .L’utilisation de la carte de crédit est soit avec le NIP(code secret) mais la plupart des magasins n’ont pas de machine pour lire les puces donc il faut juste signer le reçu pour valider la transaction.  Pour les frais de la banque : TOUT EST PAYANT. Toute opération au débit du compte est payante. Les retraits dans les distributeurs n’appartenant pas à ta banque sont payants par conséquent il faut choisir une banque qui est bien représentée. Pour éviter de payer toutes les transactions effectuées (par exemple à chaque utilisation de la carte de débit, le paiement des factures, le chèque), il existe des forfaits permettant de ne pas payer un nombre limité de transactions mensuelles mais ces forfaits ont eux aussi un coût. Pour ne pas payer les frais de gestion du forfait il faut maintenir le solde de ton compte au-dessus d’un seuil pendant tout le mois.

Congés annuels et jours fériés

Au Québec le nombre de jours de congés annuels minimum est de 10jours, qui sont calculés dès la première année. Au fur et à mesure de l’ancienneté et en fonction de l’entreprise le nombre de jour augmente. On obtient la 3ème semaine au bout de 5-10 ans d’ancienneté et la 5ème semaine au bout de 20ans d’ancienneté.

J’ai 15 jours de congés annuels et à partir de 10 ans d’ancienneté j’aurai 20jours.

Il y a 8-9 jours fériés- le 1er janvier (le jour de l’An);- le Vendredi saint ou/et le lundi de Pâques, au choix de l’employeur;    – le lundi précédant le 25 mai (la Journée nationale des patriotes);- le 24 juin fête de la Saint-Jean (Fête du Québec)- le 1er juillet (la Confédération, fête du Canada);- le premier lundi de septembre (la fête du Travail);
- le deuxième lundi d’octobre (l’Action de grâces);
- le 25 décembre (Noël).

Mon employeur m’en offre 11jours, j’ai en plus :
- le jour ouvré suivant Noël,
- le jour ouvré suivant le jour de l’an.

Les transports

Je profite de cet article pour dire que j’ai eu une pensée pour les galériens qui ont dû utiliser le RER A et B dans la semaine du 9 au 13 novembre, dans ces moment-là je me dis que je suis bien ici :-) .  Pour le moment je n’ai pas vu de mouvement de grève sur les transports en commun ni à Montréal , ni à Québec. Ici il n’y a quasiment pas de grève, la seule dont j’ai entendu parler c’est celle de la société qui gère le train et encore ça n’a duré qu’une journée si je me rappelle bien. A Québec, il y a les bus, avec beaucoup de lignes qui desservent Québec et les villes périphériques. Cependant les fréquences ne sont pas élevées donc si tu n’habites pas en centre-ville il faut une voiture. Pour se déplacer entre les villes, il y a des réseaux de bus qui relient les principales villes.  On fait beaucoup de distance en bus.Le train n’est pas très populaire car il n’y a pas de train à grande vitesse, donc les trajets en train prennent autant de temps que le bus et est beaucoup plus cher.Pour faire des longues distance, le covoiturage est aussi assez populaire. A Montréal, il y a le métro (3,5 lignes de métro dans la ville, la 1/2 c’est une petite ligne qui relie le centre-ville de Montréal la rive sud de l’autre côté du fleuve Saint-Laurent. Sinon c’est les lignes de bus qui desservent toute la ville.

La sécurité

La ville de Québec est une ville assez sécuritaire. Peut-être pas en centre-ville mais en périphérie les gens ne ferment pas leur porte de maison à clé. Dans le bus tu peux laisser ton sac seul un instant, pas besoin de le tenir bien fermer comme dans le métro à Paris. Si quelqu’un fait tomber quelquechose une autre personne le ramasse et le rend. Au McDo tu peux laisser ton sac à table pendant que tu vas rapporter ton plateau. Au bureau mon sac est posé au sol au pied de ma chaise je pars m’acheter à manger au dépanneur en bas de l’immeuble et je le laisse à mon bureau. Il n’y a quasiment pas de vol, il faut faire un plus attention dans les bars en ville. Il n’y a trop de cambriolage. Les gens laissent des objets de valeur dans les voitures, même laissent leur voiture ouverte avec le moteur allumé lorsqu’ils vont faire une course rapide.

A Montréal qui est une plus grande ville, il faut faire plus attention mais dans l’ensemble c’est plus sûr que Paris. Il y a des patrouilles de police dans les parcs, et en ville. Ce n’est pas le pays des bisounours non plus, il y a des gens qui disparaissent, des crimes comme partout.

Premier article de la série des thématique : présentation

Tout d’abord une présentation du Canada, de la province de Québec et de ville de Québec pour vous présenter dans quel pays je vis .

-Le Canada :
Langues officielles : anglais,français
Capitale : Ottawa (dans la province de l’Ontario)
Monnaie : dollars canadien (1 euro environ = 1,55 dollars)
Gouvernement : Monarchie constitutionnelle à régime parlementaire
-La reine: Elisabeth II
-Gouverneure générale : Michaëlle Jean
- premier ministre Stephen Harper
Superficie : 2e plus grand pays du monde    environ 10 000 000km2 (étendue sur 6 fuseaux horaires)
population : un peu plus de 34 000 000 hab. (presque deux fois moins que la population frnaçaise).
Fête nationale : Date de confédération canadienne (Indépendance et création du Canada) : 1er juillet 1867
Le Canada est composé de dix provinces et 3 territoires. Chaque province a son propre premier ministre et son assemblée législative.

-Province du Québec:
Langue officielle : français
Capitale : Québec.
Plus grande ville Montréal
Devise : Je me souviens (devise que l’on retrouve sur les plaques d’immitraculation de la province)
Superficie :environ 1 500 000 km2  (=3 fois la superficie de la France)
Population : environ 7 750 000 hab
A son propre premier ministre (Jean Charest) et son parlement
Décalage horaire avec la France : -6 heures (12h00 à Québec ==18h00 à Paris)
La population est concentrée le long du fleuve Saint-Laurent sur le reste de la province il existe quelques villes moins peuplées et le Nord du québec n’est quasiment pas peuplé , quelques peuples comme les inuits y vivent encore.
Fête nationale : la Saint-Jean le 24 juin

-Ville de Québec
Elle a été fondée en 1608 par le français Samuel de Champlain.
Population : un peu moins de 600 000hab., purement francophone 2e ville de la province après Montréal presque plus de 1 600 000hab. (bilingue français-anglais)
C’est la capitale de la province c’est donc là où se trouve le gouvernement québécois
Québec est la seule ville fortifiée d’Amérique du Nord.
Elle est découpée en 6 arrondissements.

12345...8

Catégories

  • Album : Cabane à sucre et érablière
    <b>p1040943.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

stage à Hué |
Summer trip 2009 in USA |
Turquie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FloW & Ju's trip in NZ
| Location à Djerba
| Voyage au japon